Les mots du fondateur

Alain FAOUZI

Je suis un passionné de tennis.  

Lorsque j’étais adolescent, j’ai gagné le tournois de tennis de Man, en Côte d’Ivoire. À ce moment-là, je me croyais invincible et je pensais que j’avais les qualités pour devenir champion du monde.

 

Je me suis très vite aperçu du niveau de la concurrence lorsque je suis arrivé en France, en sport étude. J’ai été dans deux sport études différents avant d’admettre que je n’étais pas capable de devenir un joueur professionnel. J’avais environ 16 ans et j’étais livré à moi-même, sans mes parents.

 

Ce sport m’a séduit. J’ai adoré mes années en académie où je me suis éveillé personnellement et professionnellement. La compétition m’a énormément apporté dans ma vie. L’envie de se donner les moyens pour arriver à ses fins, de se challenger et de se dépasser à chaque nouveau match.

Le tennis a été un équilibre dans ma vie.

 

À défaut d’être champion du monde, enseigner et transmettre mon savoir aux joueurs et aux enseignants est devenu mon leitmotiv.

3 ans après avoir commencé le tennis en France, j’ai obtenu mon diplôme et j’ai pu continuer à exercer ma passion. 

 

Après 10 années en tant qu’entraîneur de tennis, j’ai finalement lancé ma propre structure qui fête ses 26 ans aujourd’hui.

 

Avant de me lancer j’ai voulu voyager et entrainer dans différents pays pour connaître et apprendre la vérité sur la réussite d’un joueur, d’une joueuse de tennis.

 

En voyageant j’ai appris beaucoup de choses et chacun avait sa propre notion de « tennis ». Je n’arrivais pas à avoir une vérité. Je me suis alors rendu compte qu’entre la théorie et la pratique il y a un monde.

 

C’est grâce à un joueur que finalement, j’ai appris ma vérité. Lorsque j’entraînais en club, je suis tombé sur un joueur hyper doué. Il progressait sans mes conseils techniques. Il était naturellement doué.

Je l’ai fait évoluer tactiquement sans toucher à sa technique. J’ai attendu plusieurs mois avant qu’il ait besoin de moi techniquement pour lui proposer mon aide.

 

Cet élève fut : Julien Maigret.

7 mois après avoir commencé le tennis, il était champion du département et 8 mois après, il était n°1 français. Il l’est resté pendant plusieurs années.

80% du travail que nous faisions ensemble était sur des situations tactiques.

 

En appliquant cette méthode, j’ai détecté et formé 8 autres personnes dans le top 5 français jusqu’en 15/16 ans. 

 

Suite à ces évènements, j’ai eu beaucoup de demandes de la part de parents d’élèves.

J'ai commencé à maîtriser ma méthode de travail et que j’ai créé Tennis Études Compétitions.

 

L’idée de cette structure, c’est d’être vrai. Mon but, n’est pas de faire rêver les enfants et les parents. Mon objectif est de former des élèves et de les accompagner pour déployer leurs capacités au maximum, de faire atteindre à chacun son meilleur potentiel sur le terrain et partout ailleurs.

 

Chaque personne voulant évoluer doit se détacher de cette notion de victoire ou de défaite. Elle doit simplement se fixer des objectifs d’évolutions. 

Découvrez nous

Image7.png